•• NEVER ENDING •• V.1
Bienvenue sur Never Ending!

Amuse-toi bien parmi nous ;p

Avant de poursuivre votre visite sur le forum, sachez que Never est avant tout un forum RpG. Si vous souhaitez vous inscrire, parmi nous, il vous faudra savoir faire 10 lignes de RP complètes.

N'oubliez pas de consulter les règles ainsi que le contexte, pour une meilleure vision des choses sur le forum =)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Before you go... → Sirius O. Black

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Sulpicia I. Mulciber

ADMINISTRATRICE
awesome board
– No matter what happen, be strong

Féminin Messages : 128
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation du personnage : Dans les serres de Botanique!


MessageSujet: Before you go... → Sirius O. Black   Lun 14 Sep - 12:32



Before you go...
ft. Sirius Black & Sulpicia M.


L’été avait été étrangement long. Mes parents désiraient que je passe le plus de temps possible en la compagnie de Regulus, espérant que je finisse pas accepter ce mariage que je ne désirai pas tandis que mon frère me surveillait d’un mauvais œil. Depuis qu’il avait rejoint les rangs du Lord, il se prenait pour le chef de famille, bien évidemment, nos parents le laissaient faire, persuadé qu’il apprendrait plus facilement son rôle de futur dirigeant des Mulciber. Approuvant toutes ses idées, même les plus dangereuses pour notre famille. C’est ainsi qu’Isaiah décida que nos parents n’étaient pas assez stricte envers moi, il tenta plusieurs fois de me forcer à accepter mon fiancé, jusqu’au jour où, ne supportant plus que je lui tienne tête, il leva sa baguette sur moi. Me punissant de mon attitude, blessant mon omoplate brulant la peau et les muscles qui la recouvraient pour devenir apparente. Dans la même soirée, je fus expulsée de chez moi, me retrouvant dans mon appartement de Près-Au-Lard, remerciant silencieusement mes grands-parents d’avoir été aussi généreux avec moi…
Y restant cloitrée en compagnie de Creeple, mon elfe de maison libre qui en me quittait pas d’une semelle, je passais le plus clair de mon temps à dormir… Jusqu’à ce que Sirius finisse par me retrouver, inquiet surement de n’avoir de mes nouvelles.

Mi aout, mes parents me forcèrent à rentrer chez nous, m’ensorcelant le plus souvent sous l’império pour me faire taire lors des soirées mondaines auxquelles ils me forcèrent à participer, toujours en compagnie de Regulus, qui ne pipait mot sur le forcing que mes parents et mon frère usaient. Ainsi, je passais le reste de mon temps enfermé dans ma chambre, privée de toute sortie et de tout contact extérieur. Privée de repas lorsque je me montrai trop têtue.
Ces deux dernières semaines furent des plus longues, espérant de tout mon être arriver au jour de la rentrée pour revoir mes amis, et m’échapper de l’emprise des miens. J’allais enfin pouvoir récupérer ma baguette ainsi que toutes mes habitudes, sans que l’on me punisse de faire et dire ce que bon me semblait.
Arriva alors, le jour des courses pour la rentrée scolaire : Isaiah eut la bonne idée d’imposer sa présence, celle de sa femme et de proposer aux Black de rejoindre la famille. J’us à peine le temps de protester, préférant faire mes courses seules, qu’ils m’y forcèrent de nouveau. Allant donc sur le chemin de traverse, loin d’être inquiet de ce qui était arrivé durant l’été. Sur l’allée marchande, je croisa les Maraudeurs qui faisaient leur shopping, Hannah en compagnie de Sirius. Je ne silla et continua ma route l’air de rien, n’observant pas les jeunes gens, continuant ma route.
Une bonne heure plus tard, je fus libérée de l’emprise de mes parents qui me donnèrent ma liste de fournitures à acheter chez Fleury & Bott, me disant de faire vite. Ce fut donc avec celle-ci, les yeux baisés que je partis à la recherche de mes livres de botaniques manquant et ceux des cours de métamorphoses. Ce fut d’ailleurs dans ce dernier rayon que je tomba nez à nez avec Sirius, observant celui-ci, interdite, n’osant rien dire. Figée devant le jeune homme.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

________________________________________________

Take a heart and take a hand
Like an ocean takes the dirty sand.
| Fiche - Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sirius O. Black

A d m i n ▬ Alone
Over the Edge

Masculin Messages : 26
Date d'inscription : 25/03/2015
Localisation du personnage : Poudlard


MessageSujet: Re: Before you go... → Sirius O. Black   Jeu 17 Sep - 14:30

Cet été avait été le plus rapide de toute mon existence ! Je ne voyais pas le temps passer chez les Potter. Je m’y sentais bien, j’avais l’impression d’avoir un véritable chez moi et ils m’intégraient réellement dans la vie de famille. La seule ombre au tableau était Sulpicia. J’avais eu l’occasion de la revoir après quelques recherches plus ou moins épiques. Il n’avait rien trouvé de mieux que de la fiancer à Regulus. Cette idée m’avait donné des crampes d’estomac. Je ne pouvais rien y faire pour le moment, et la jolie blonde n’avait pas tardé à disparaître à nouveau des radars. Elle était très forte à ce jeu-là et c’était terriblement énervant. La vie avait reprit doucement son court. Les dernières semaines s’écoulèrent. La liste des fournitures apparut un jour sur le bureau de nos chambres, certainement posés là par un parent Potter. James et moi faisions le tour des fournitures qu’il allait falloir acheter pour notre dernière année à Poudlard. Les livres c’était ennuyeux … Nos discussions étaient surtout orientées sur l’achat d’un nouveau balai bien plus performant que les autres. C’était notre dernière chance de briller au Quidditch, et d’écraser Serpentard comme il se devait. La maison des verts n’allaient jamais s’en relever, c’était presque indécent ! C’est avec l’idée de succomber à cet achat que nous partions réaliser les premiers achats.

Une fois sur l’allée marchande, nous étions rejoints par Remus, Peter mais également Hannah. Personne ne faisait de remarque sur la présence de cette dernière. A croire que ca devenait une habitude. Je me laissais même aller à un peu d’enthousiasme. Lupin nous pressait d’abord dans les magasins de bouquins. J’attrapais rapidement ceux qui étaient sur la liste et m’intéressais à ceux sur les métamorphoses présentant un chapitre sur les animagus. J’avais toujours envie d’en savoir plus, de connaître les limites de ce genre de magie. Nous croisions la famille Mulciber et les Black. Je ne sourcillais même pas, préférant m’intéresser au balai. James me lançait un regard, je haussais les épaules avant de changer de direction pour nous diriger vers le reste des boutiques de la liste. Dans mes souvenirs, c’était beaucoup plus amusant de faire les achats de rentrée… Ou alors c’était un rappel de l’excitation de première année. Je ne souhaitais qu’une chose, pouvoir m’installer sur la terrasse du chaudron baveur !

Je fronçais les sourcils et soupirais lorsque Remus fit remarquer à Peter qu’il avait un livre de la seconde année dans son lot… celui des métamorphoes. Je serrais les dents pour ne pas faire une remarque comme quoi ce n’était pas plus mal. Ca aurait été méchant et gratuit. Il avait tout de même réussi par je ne sais quel miracle à devenir animagus. Le regard de James me fit comprendre qu’il avait eu la même pensée. Je lui prenais des mains et lui disais que je m’en occupais. Il était encore capable de se tromper à nouveau ! Et c’était l’occasion d’acheter ce fameux historique de l’histoire de Quidditch. Les discussions allaient souvent bon train dans la salle commun des Gryffondors. Ce livre allait pouvoir nous sortir de nombreuses situations épineuses. Je fonçais à nouveau chez Fleury&Bott. Je ne tardais pas à trouver l’ouvrage qui m’intéressait et cherchais le rayon dédié aux métamorphoses. C’était une galère pour passer entre les autres étudiants. Une fois au bon endroit je tombais nez à nez avec Sulpicia. Il me fallut quelques secondes pour que mon cerveau fasse le lien. « Hey. » Elle n’avait pas l’air très en forme. « Tu as une sale tête. » La gentillesse Black. J’avais espoir qu’elle morde, ce qui serait une réaction normale pour elle… Je ne pouvais retirer de mon esprit ce que j’avais découvert en la retrouvant. L’idée de lui sauter dessus était assez tentant.

________________________________________________

You're not a bad person. You're a very good person who bad things have happened to. Besides, the world isn't split into good people and death eaters. We've all got both light and dark inside us. What matters is the part we choose to act on. That's who we really are.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sulpicia I. Mulciber

ADMINISTRATRICE
awesome board
– No matter what happen, be strong

Féminin Messages : 128
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation du personnage : Dans les serres de Botanique!


MessageSujet: Re: Before you go... → Sirius O. Black   Jeu 17 Sep - 20:34



Before you go...
ft. Sirius Black & Sulpicia M.


L’été avait du être doux pour bons nombres de sorciers et moldus, sans que l’on ne se doute que ce serait surement le dernier aussi paisible. Pour moi, l’été fut le début d’une fin, celle de mon règne dans le cœur de mes parents, celle d’un début de soumission espérant survivre jusqu’à la rentrée scolaire, bien décidée à ne plus rentrer chez moi, juste boucler mes valises sans revenir. Je savais déjà que je ne me retournerai pas sur le manoir alors que mon elfe de maison trainerait ma valise contenant toutes mes affaires, laissant mes parents découvrir que trop tardivement qu’il ne restait que mes livres et mes plantes dans ma chambre, et que je venais de fermer une porte que je ne voulais plus jamais ouvrir. J’avais subi, n’ouvrant la bouche pour faire part de mes souffrances, de ce que mon frère osait dire et faire me concernant. Tuant ma réputation, me faisant passer pour une traite au sein de ma famille, au sein de ses amis, des anciens comme des nouveaux. Je m’étais fais tout un tas d’ennemi en répondant à celui-ci, en osant levé la main sur lui devant tout le monde : giflant le jeune homme qui m’avait alors insulté devant toute une assemblée. Osant dire que je n’étais bonne qu’à me farcir le mauvais Black. Il m’avait soulevé l’estomac, il était comme beaucoup aveugle mais parfois, je ne pouvais plus laisser faire. Non, je ne pouvais plus.
J’avais été punie, trop sévèrement, envoyée à Près-Au-Lard pour mieux revenir dans ma prison familial.
J’étais exposée comme un objet, comme un jouet dont l’on ne se lassait pas une seule minute de torturer. De détruire et casser. Balotée entre les mains des Black et des Mulciber, tantôt sous le joug des uns, tantôt sous celui des autres. Ca n’avait plus vraiment eu d’importance à savoir lequel d’entres eux jouaient au bourreau, lascive de ce jeu qu’ils gagnaient toujours. Je pris sur moi de ne plus rien dire et suivre la marche, me laissant coulée dans ce moule que j’abhorrais de plus en plus, espérant à de meilleurs jours.

Aller faire les achats de rentrée scolaire sonnait pour moi une approche qui avait été longue et rêvée : je retrouverai une totale liberté à Poudlard, maitre de tous mes mouvements, toutes mes envies… J’allais enfin pouvoir respirer… Quitte à briser mon image… Sirius avait raison… Il avait toujours eu raison : me cacher ne faisait qu’approuver ce que mes parents et les autres grandes familles conservatrice désirait réellement… Une soumission totale.
Il avait fallut que je le croise avec ses amis, incapable de bouger, menacée par un sort, encore et toujours que je ne voulais plus ressentir. Alors, lorsque je le croisa dans la librairie, à l’abris des regards et bien que l’envie fut forte, je garda mes distances, jetant un regard derrière lui, puis derrière moi pour m’assurer que personne, ni les Black, ni les miens, ne me voyait en pleine conversation avec mon amant interdit. Il me salua, me faisant détourner les yeux vers lui, plongeant mon regard bleuté dans ses yeux, m’insultant en me disant que j’étais clairement moche… Pinçant les lèvres, j’étais clairement offusquée de sa remarque lui disant : « Même en ayant cette tête, je reste beaucoup plus jolie que Carter, qui avait l’air un peu trop heureuse d’être pendue à ton bras il y a 15minutes. » Jalouse ? Peut-être bien, j’avais dévellopé un certain gout pour l’exclusivité de Sirius depuis un certain temps, réfrénant mes ardeurs le plus possible. Ne voulant pas l’étouffer de ma jalousie… Mais lorsqu’il s’agissait de Carter, c’était plus fort que moi !
« Je ne peux pas me permettre d’être vue en ta compagnie… » Continuais-je alors, lui faisant clairement comprendre que ma sortie à moi, n’était pas une partie de plaisir contrairement à la sienne…

made by lizzou – icons & gif by tumblr

________________________________________________

Take a heart and take a hand
Like an ocean takes the dirty sand.
| Fiche - Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sirius O. Black

A d m i n ▬ Alone
Over the Edge

Masculin Messages : 26
Date d'inscription : 25/03/2015
Localisation du personnage : Poudlard


MessageSujet: Re: Before you go... → Sirius O. Black   Ven 18 Sep - 19:24

Je savais à quel point les vacances d’été pouvaient être longues et douloureuses. C’était l’une des raisons qui me poussait à justement en profiter au maximum chez les Potter. A la fin de l’année ma vie allait changer à nouveau du tout au tout. J’allais devoir prendre de véritables décisions concernant ma vie future et mon avenir et autant dire que c’était terriblement obscur et flou. Je ne voulais pas y penser, préférant profiter au maximum de ses courses de rentrée et laisser le côté sérieux pour plus tard. Avec les autres maraudeurs, nous avions des tas de projets pour l’année qui allait bientôt commencer. Enfin surtout James et moi. Nous voulions voir les choses en grand. J’avais déjà mes propres objectifs : écraser les serpentars au Quidditch et bien entendu gagner la coupe, faire une farce énorme, le genre de celle qui reste dans les esprits pendant des générations, et simplement en profiter au maximum. Je voulais profiter de la présence des mes amis, de celle de Sulpicia. Bon et si possible réussir mes examens haut la main et intégrer les études supérieurs pour devenir Auror sans trop me perdre dans les révisions. J’étais doué mais tout de même. Je ne choisissais pas le chemin le plus simple. Enfin pour le moment, la seule chose importante était d’échanger ce livre et de foncer boire une bonne bière-au-beurre.

Croiser la jolie blonde au détour d’un rayon ne faisait pas réellement parti de mon programme mais c’était un plaisir. Je n’avais eu que très peu l’occasion de croiser son chemin, son regard, de frôler sa peau durant les longues vacances d’été. Et nos retrouvailles m’avaient laissé un sentiment amer. J’étais totalement impuissant face à sa problématique. Je ne pouvais pas prendre la décision pour elle. Mais cette année, j’allais tout faire pour la convaincre. Il fallait qu’elle prenne sa vie et son destin en main. La soumission n’était pas une vie. Il y avait d’autres possibilités, j’en étais la preuve vivante ! Je la taquinais directement avec la petite remarque sur son physique. Ca n’avait pas loupé, elle mordait directement. Un sourire apparaissait sur mon visage. « Aucun doute là-dessus. » Je levais les yeux lorsqu’elle me faisait remarquer que Hannah était à mon bras tout à l’heure. Je haussais les épaules : « Que veux tu… Je suis incapable d’imaginer à quel point je lui manque chaque été. » Je grimaçais. Le romantisme ce n’était pas trop mon truc, mais ca elle le savait déjà.

Je plissais les yeux lorsqu’elle m’annonçait qu’elle ne pouvait pas être vu en ma compagnie… Sans blague ?! Je m’empêchais avec violence de lui répondre quelque chose de ce genre. Apparemment les choses ne s’étaient pas réellement améliorées pour elle. Je mourrais d’envie de sortir du rayon et de faire un scandale… Mais ce serait lui attirer des ennuies. « Je ne suis pas en tas compagnie. Peter a fait une bourde… histoire de nous remettre dans le bain. Je la répare. Que tu sois là ou non ne change rien à mon but. » Au contraire ca changeait tout. Je n’allais pas lui faire prendre de risque, mais j’avais besoin de la voir. Je devais d’ailleurs m’assurer d’une chose. « Ca va ? Je sais c’est une question con mais réponds moi franchement. »

________________________________________________

You're not a bad person. You're a very good person who bad things have happened to. Besides, the world isn't split into good people and death eaters. We've all got both light and dark inside us. What matters is the part we choose to act on. That's who we really are.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sulpicia I. Mulciber

ADMINISTRATRICE
awesome board
– No matter what happen, be strong

Féminin Messages : 128
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation du personnage : Dans les serres de Botanique!


MessageSujet: Re: Before you go... → Sirius O. Black   Sam 19 Sep - 23:14



Before you go...
ft. Sirius Black & Sulpicia M.


Sirius avait le don de me faire mordre aux premiers abords. Comme si celui-ci s’assurait de notre bonne entente de la sorte. Comme si se disputer était notre seul et unique moyen de communication. Certes, celui-ci en était un, mais étions-nous réellement fait pour discuter calmement autour d’un verre comme tous ces couples normaux ? Etions-nous seulement un couple ? Ou encore normaux ? Rien dans notre relation n’entrait dans les activités que les autres faisaient lors de leurs sorties en amoureux. Nous, nous avions commencés par le chemin inverse : d’abord les relations charnels, puis les sentiments.
Il insulta mon apparence, me faisant alors répondre sur la défensive, jalouse. Tiltant sur la compagnie de Carter, il me répondit qu’il n’avait aucun doute sur ma beauté en comparaison à la sienne, me faisant un compliment sans le vouloir, m’arrachant un faible sourire, alors que je vérifiais toujours que personne ne nous voyait… Et pourtant, notre relation physique n’était plus réellement un secret pour personne. Nous n’avions cependant jamais officialiser plus qu’une simple partie de jambes en l’air de temps à autre.
Le beau brun m’informa alors qu’il ne pouvait imaginer a quel point sa présence dans la vie de Carter devait être importante pour celle-ci, me faisant avoir un léger rictus, levant les yeux au ciel : « Encore 1 an et elle viendra sonner chez toi tous les jours pour te voir. » Nous n’étions clairement pas comme les autres…

Puis, il plissa les yeux lorsque je lui dis que je ne pouvais me permettre d’être vue en sa compagnie. M’assurant qu’il n’était justement pas avec moi, mais réparait les erreurs de Peter. Ce que je ne pouvais pas supporter ce garçon, son aura était trop étrange à mon gout, pas naturelle du tout, et je savais de quoi je parlais ! Affirmant qu’il ne changerait pas son but du à ma présence, j’observa le livre qu’il avait entre les mains, un pincement de lèvre habillant mon visage si pale. Voir malade. Il me demanda comment j’allais, désirant une réponse honnête, franche et je ne pus soutenir son regard, me forçant à le détourner, observant le vide en soupirant : « Ils ont prit ma baguette… » Non, ca n’allait pas, mais je ne pouvais pas m’enfuir maintenant, je devais attendre de retourner à Poudlard pour reprendre mon souffle et ma vie. « Regulus les laisse faire, approuvant même parfois ce qu’ils …. Surtout lorsque nous sommes en présence des autres familles. Mon frère a choisit son camp. Mes parents le laissent faire ce que bon lui semble. » Je lui disais à demi mot ce qu’il se passait dans ma famille et dans la sienne. Ne pouvant me défendre, ne pouvant rien faire en dehors de juste subir, je me tourna vers le rayon, faisant semblant de m’intéressée aux rayons comme si nous n’avions pas eue cette brève conversation, avouée à demi-mot.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

________________________________________________

Take a heart and take a hand
Like an ocean takes the dirty sand.
| Fiche - Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sirius O. Black

A d m i n ▬ Alone
Over the Edge

Masculin Messages : 26
Date d'inscription : 25/03/2015
Localisation du personnage : Poudlard


MessageSujet: Re: Before you go... → Sirius O. Black   Mar 29 Sep - 20:05

Je savais parfaitement viser juste et pousser la jeune femme à mordre. C’était un moyen comme un autre de m’assurer que tout allait bien. Lui poser la question serait bien moins amusant et puis j’aurai des difficultés à la croire. Je levais les yeux lorsqu’elle me parlait d’Hannah. Je lui présentais les choses sous un autre angle : la jeune Carter ne pouvait vivre plus de quelques jours sans me voir, m’entendre… Son rictus me fit rire. Je grimaçais à mon tour avant de soupirer. « Encore faut-il qu’elle me retrouve ! » Je ne savais même pas moi-même où j’irai l’année prochaine, mais Hannah n’était pas vraiment au programme. A moins qu’elle trouve la force et le courage de faire le tour de tous les garages moldus… J’en doutais sincèrement. Ma passion pour les motos n’était pas vraiment de l’ordre du domaine public. Personne ne comprendrait de toute façon.

Sulpicia ne voulait pas être vu en ma compagnie. Je pouvais le comprendre. Si notre relation physique était plus ou moins officielle à Poudlard, ce n’était pas le cas en dehors… Et son futur mariage avec mon petit frère n’aidait pas vraiment. Cependant je ne me laissais pas démonter et comme à mon habitude, je répliquais que je n’étais pas ici pour elle mais bien pour réparer l’erreur de Peter. Je lui posais la question : est-ce qu’elle allait bien. Je ne m’attendais pas vraiment à une réponse franche de sa part. Je décelais que quelque chose n’allait pas. Je désirais tout de même un peu de franchise. Je le précisais donc. Je plissais les yeux lorsque Su m’informait qu’ils lui avaient pris sa baguette, puis de la lacheté de Regulus. Ca je n’étais pas vraiment surpris. « C’est un lâche qui ne chercher qu’à plaire. » Je savais qu’il finirait mal. Il avait toujours eu une seule envie : plaire à mes parents, devenir le numéro un. Je ne parlais même pas de son frère. Il mériterait d’être dans le viseur des aurors. Sulpicia posait son regard sur le rayonnage à nouveau comme si rien n’avait été dit. « La rentrée approche. » je tentais de la rassurer autant que possible. Chose qui n’était pas simple. Je n’étais pas doué dans cet exercice. Je posais mon regard sur elle : « Ne soit pas toi. » Je cherchais à nouveau après un livre. Oui je lui donnais le conseil contraire à ce que je la poussais à faire depuis un moment. « Tu as toujours su t’attirer les faveurs des autres. » Si tout le monde connaissait ma réputation de rebelle, Su en avait une bien différente. C’était le moment que ca lui serve. Au moins pour protéger sa vie jusqu’au retour à Poudlard.

________________________________________________

You're not a bad person. You're a very good person who bad things have happened to. Besides, the world isn't split into good people and death eaters. We've all got both light and dark inside us. What matters is the part we choose to act on. That's who we really are.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Before you go... → Sirius O. Black   

Revenir en haut Aller en bas
 

Before you go... → Sirius O. Black

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• NEVER ENDING •• V.1 :: Prélude : Finit les vacances-