•• NEVER ENDING •• V.1
Bienvenue sur Never Ending!

Amuse-toi bien parmi nous ;p

Avant de poursuivre votre visite sur le forum, sachez que Never est avant tout un forum RpG. Si vous souhaitez vous inscrire, parmi nous, il vous faudra savoir faire 10 lignes de RP complètes.

N'oubliez pas de consulter les règles ainsi que le contexte, pour une meilleure vision des choses sur le forum =)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Every step you take, I'll follow you. [Hannah] (U.C.♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Féminin Messages : 35
Date d'inscription : 30/08/2015
Localisation du personnage : En recherche.


MessageSujet: Every step you take, I'll follow you. [Hannah] (U.C.♥)   Ven 9 Mar - 0:45

Hannah J. Carter
17ans - 7eme année
astrid berges-frisbey - Lüly;
Laissez moi me présenter, je suis née sous le nom de
Hannah Jean Carter
. Mais généralement, on me surnomme
Nana, mais seulement pour les intimes
, le
11 avril - vous vous rendez compte si on inverse le mois et le jour, ça donne la date de naissance de Sirius! Si on est pas destiné l'un à l'autre avec ça! -
, j'ai donc
17 ans
. Je suis originaire de
Londres, rien que ça,
et je suis donc
Anglaise
, logique. Côté amour, je suis
hétéro
et
amoureuse, à en crever
, pourquoi? Je t'intéresse?

Mon sang est
mélé
, et l'on connait ma famille pour
leur gentillesse et leur sociabilité.
.
En tous cas, ce n'est pas le genre de choses qui influe sur le choixpeau. Ça n'a beau être d'un bout de tissu rapiécé, je suis certaine qu'il sait que ma place se trouve à
Gryffondor définitivement. C'est impossible que je sois ailleurs. Bon, peut-être, à la rigueur Poufsouffle... Mais non! Gryffondor!
. Ma baguette magique est
composé de bois de noisetier, délicatement ouvragé par M. Ollivender. Elle est légère, se manie du bout des doigts, est relativement souple et son cœur est un crin de licorne
, nous avons un lien indéfinissable!

En dehors de cela, je suis
quand même super jolie
, et je dois avouer que l'on me dit souvent que je ressemble à
Astrid Berges-Frisbey
.
A little more about you.

Hum hum... Encore une petite tête blonde sous les pans de mes tissus! Parles moi un peu de toi et de ton caractère. Es-tu courageux comme un Gryffondor? Ambitieux comme un Serpentard? Erudit comme un Serdaigle où sociable comme un Poussoufle?

courageuse, premier degré, instinctive, rêveuse, pleine d’illusions, excessive, battante, joyeuse, accessible, agréable, populaire, aime donner une bonne image d’elle, attachante, sensible, du mal à cacher ses émotions, obstinée, fonceuse, féroce, manipulatrice, enjôleuse, pleine de ressources, intelligente, sait se démarquer, fait tout pour réussir ou pour parvenir à ses fins

Avec les autres - Toujours gentille et accessible, joyeuse, agréable, Hannah attire facilement les gens. Elle est populaire et aime ça, appréciant particulièrement être remarquée. Peu de gens ne la connaissent pas, ne serait-ce que de nom, il faut le vouloir pour ne jamais avoir entendu ne serait-ce que la moindre rumeur sur elle. Elle aime être entourée et demandée, et préfère être haie ou maudite qu’ignorée, que les regards se tourne sur son passage, quelle qu’en soit la raison. Pourtant, parmi tout ces gens qui papillonnent dans sa lumière, Hannah est seule. Ils ne signifient pas grand-chose. Elle ne considère réellement comme précieuses à ses yeux qu’une poignée de personne, un cercle fermé dans lequel il est difficile d’entrer, bien qu’il soit très facile d’en sortir si on brise sa confiance. Pour eux, elle donnerait jusqu’à sa vie.

Face au miroir - Hannah aime prendre soit d’elle. Elle aime qu’on la croit parfaite, sans la moindre faille. Soignée, propre, lumineuse mais tout en restant naturelle.  Contrairement à ce qu’on pourrait croire, elle a toujours énormément manqué de confiance en elle, ayant un énorme complexe sur sa si parfaite sœur. Elle a besoin de savoir que son physique est impeccable, pour rebondir plus facilement sur le reste.

En cours - Pleine de ressources, Hannah est intelligente et obstinée. Elle a toujours su tirer son épingle du jeu. Cadette d’une grande famille, elle a dû faire des efforts pour se démarquer face à ses deux frères et sa sœur ainée. Elle aime réussir et fait tout pour. Sans compter les cours dans lesquels elle excelle, surtout en métamorphose et sortilèges, elle s'est toujours débrouillée faire partie des bons en classe, de ceux que les professeurs aiment bien.

Dans ses rêves - Influencée par l’image de ses parents, ce couple parfait qui s’est trouvé, malgré le fossé séparant les mondes sorcier et moldu, ils étaient destinés l’un à l’autres, Hannah est très rêveuse. Elle croit en l’Amour avec un grand A, au destin, presque aux comptes de fées. Elle n’est tombée amoureuse qu’une fois et l’est toujours, de tout son cœur et de toute son âme, c’est un feu qui brule en elle et elle est persuadée que c’est un amour destiné à s’accomplir, malgré les épreuves.

A l’intérieur - Instinctive, Hannah avance sans se retourner. Courageuse et très obstinée, c’est une battante. Mais c’est également quelqu’un de très sensible, souvent dans l’excès, ses émotions sont une montagne russe constante. Elle a d’ailleurs beaucoup de mal à les cacher, s’emportant, pleurant, riant très facilement. Ça peut la rendre aussi attachante qu’agaçante.  

Quand elle veut quelque chose - Hannah, derrière son visage d’ange, peut faire preuve d’une férocité tout à fait insoupçonnée. Parfois obsessionnelle, elle ferait tout, dans la limite de son amour propre, pour avoir ce qu’elle veut. Elle est manipulatrice, enjôleuse et n’hésite pas à l’utiliser. C’est également une battante et elle va au bout des choses. Elle est capable d’en venir aux mains et aux sors lorsqu’elle ne trouve plus les mots. Si, plus jeune, elle est souvent allée trop loin, elle commence à maintenant savoir où sont les limites et même lorsqu’elle hait une personne, elle ne chercherait jamais à faire mal à quelqu’un à un point qui risquerait d’attenter sa vie. Obstinée, oui, mais loin d’être méchante. S’il y a par contre bien une chose qui la forcerait à se calmer, ce serait la possibilité qu’elle donne une mauvaise image d’elle, surtout à une certaine personne…

En fait, je viens de me rendre compte que je m'en fiche complètement. Parlons d'un truc bien plus passionnant! Mais non... je ne vais pas te parler de tes amours, mais de ton Amortentia! Moi, c'est celle du parchemin neuf déroulé chaque année, de la poussière de mon étagère dans le bureau du directeur, et du parfum de McGonagall! Quoi? Tu te moques? Tu crois vraiment que le tien est meilleur que le mien?

L’odeur de l’Amortentia d’Hannah se compose en plusieurs étapes. Souvenir de son foyer, l’odeur de diverses fleurs lui envahit les narines.  Elle est rapidement remplacée par une odeur plus forte, plus musquée, masculine. C’est l’odeur d’une peau nue désirée et aimée, celle de Sirius, lorsque son corps est moite après l’amour. Absolument tout tourne autour de lui. Enfin, vient l’odeur de ses cheveux mouillés, de son shampoing, qui se mélange étrangement sur la fin à une sorte d’odeur… de poils de chien mouillé après la pluie.

Vraiment? C'est donc ça ton Amortentia? Il n'y avait vraiment pas de quoi se moquer!Maintenant, dis moi, quel est ton épouvantard, petit sorcier ? N'essaie même pas de me faire croire que tu n'as peur de rien où me mentir! Je suis sur ta tête et saurait la vérité!

Ce qui effraie le plus Hannah n’est pas du genre à la faire hurler de peur ou partir en courant. C’est plus une idée, une pensée, qui a du mal à avoir une forme définie. Pendant longtemps, son épouvantard à surtout été des gens qui lui tournent le dos, ou qui rient d’elle. Mais maintenant c’est bien plus complexe. Car sa plus grande peur est celui qu’elle aime. Car même si elle refusera toujours de l’avouer, persuadée ou se persuadant, que tout ce dont il a besoin est d’elle, la peur qui pourrait bien la faire mourir, c’est celle que Sirius ne se retourne jamais sur elle, que jamais il ne voit tout l’amour qu’elle a pour lui et surtout, que jamais ça ne devienne réciproque.
Son épouvantard prend donc la forme de Sirius, seul ou accompagné, mais obstinément de dos. Ça ne parait pas grand-chose, mais pour Hannah, c’est un enfer.

Nous avons bientôt finit! Tu vas pouvoir te régaler en gouttant le pudding des elfes de Poudlard! Maintenant, dis moi...  Je sais que le Patronus est un sortilège particulièrement coriace qui demande de l'entrainement, mais je suis certain que tu as une petite idée de la forme qu'il prend ?

De l’amour que voue Hannah à Sirius, est né son patronus qui prend la forme d’un énorme, mais magnifique chien. Bien qu’elle ignore la raison de ce chien comme patronus, elle sait que c’est presque exactement le même que celui de Sirius. Innocemment, elle imagine que c’est en rapport avec son prénom puisque Sirius est également une étoile de la constellation du Grand Chien…

Et sinon, t'es plus café où chocolat?




Eté
Bièraubeurre
Un strangulos
Un jeu de carte explosif
Chocogrenouilles
Les Trois Balais
Noël
Poudre de Cheminette
Sorcière Hebdo
Un bon gros Pudding


Hiver
Whisky Pur Feu
Une licorne
Quidditch
Dragées Surprises de Bertie Crochue
Chez Madame Pieddodu
Snt Valentin
Transplanage
Le Chicaneur
Cupcake

Toi, derrière l'écran!
Alors oui, nous sommes ultra curieux à l'admin! Soit sympa, présente toi un petit peu que l'on puisse assouvir notre soif de connaissance!

Moi c'est
Alice, ou Lüly;
, je suis
un bébé poulpe
, et j'ai
25ans
. J'ai connu ce forum absolument merveilleux grâce à
Su. Et puis j'ai un peu aidé à le faire quand même, il y a fort longtemps haha.
, et d'ailleurs je pense qu'il est
absolument extraordinaire
. Tu devras me supporter au moins
tout les jours ♥️.
Code here soon!

________________________________________________

Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Tu prends un chemin différent du mien, en haussant les épaules. Ça fait mal, mais ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, la fin nous réunira.
Traped by your eyes▵
I will follow you until death











Dernière édition par Hannah J. Carter le Lun 12 Mar - 1:17, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Messages : 35
Date d'inscription : 30/08/2015
Localisation du personnage : En recherche.


MessageSujet: Re: Every step you take, I'll follow you. [Hannah] (U.C.♥)   Ven 9 Mar - 0:46

Every tear drop is a waterfall

Je m’écrase sur mon lit, le cœur hurlant. Douleur et rage s’entremêlent et m’écrasent la poitrine, m’étouffant. J’ai fait la maligne, je croyais avoir gagné, j’ai encore envie de le croire alors que des larmes brulantes coulent sur mes joues, m’imposant ma défaite. J’ai eu ce que je voulais pourtant, pour la première fois. Sirius dans mes bras, fou d’envie, peut-être d’amour, enfin. Jamais ça n’avait été aussi fou, aussi fort, pourtant, il y en a eu quelques uns, des substituts, avant que je ne me rende compte que seul lui, Sirius, pouvait m’apporter le bonheur.
Après cette nuit brulante, que j’attendais depuis si longtemps, je me suis réveillée dans ses bras, si heureuse. Il avait repoussé l’autre garce, Mulciber des enfers et m’avait acceptée, car je le sais, je suis la seule qui puisse lui suffire. Alors je n’ai pu m’empêcher de m’en vanter, de parader. C’est d’une voix presque satisfaite qu’elle m’annonce que je n’ai pas franchement eu la primeur des prouesses sexuelle de Sirius. Siri, comme elle s’amuse à l’appeler. C’est si laid, Siri. Et me voila, gisante, pleurant toutes les larmes de mon corps. C’est pitoyable, ça m’énerve. Je n’ai pas la moindre envie de la croire pourtant… pourquoi m’aurait-elle dit ça ? Si ce n’est pour me rendre folle. Et folle de jalousie, je le suis.
J’étouffe un hurlement dans mon oreiller et je me relève, essuyant mes joues d’un geste rageur. Je n’ai aucune raison de pleurer. Sirius est dans mes bras maintenant, c’est le moment d’en profiter et de toute faire pour le garder près de moi.


Avant.

Henry Carter est fleuriste. Fils de fleuriste. Amoureux des plantes et de la nature. Ce n’est pas un sorcier, juste un type normal. Normal, mais passionné. A sa manière, il apporte de la magie dans la vie des gens qui l’entoure. C’est bien simple, sa boutique, pleine de fleurs, encombrée de parfums, de couleurs, semble toujours inondée de soleil. C’est un lieu unique de Londres, brillant, remarquable. C’est bien ce qui a fait que Juliet, sorcière, travaillant au département de la justice magique au ministère, s’y est arrêtée. Une fois, deux fois. Puis de plus en plus souvent. Tous les jours en fait. Il faut dire qu’elle n’avait pas remarqué que les fleurs. Henry n’était pas forcément très dégourdit pour se rendre compte de ce genre de choses, mais Juliet était tenace. Il faut dire qu’elle savait. Que c’était lui, l’homme de sa vie. Alors elle n’a pas hésité, à tout lui dire, assez rapidement. Henry fut surprit, c’était obligé. Mais il ne lâcha rien pour autant. Car il savait. Que c’était elle, la femme de sa vie.

Ils eurent rapidement des enfants. En 1954 né leur première fille, Erin. Puis vient un premier fils en 1955, Ethan et en 1957 vient Adam. Et enfin, l’année 1960 arrive et vit naitre une petite princesse. L’hôpital Sainte Mangouste entendit le premier cri d’Hannah Jean Carter le 11 avril. Puis son premier rire dans les bras de sa mère, un gazouillement radieux. Le bébé grandit entourée d’amour, gâté comme il se doit pour une dernière-née, parfois un peu trop chouchoutée par son père. C’est assez tôt qu’elle manifesta ses talents magiques, un peu plus tôt que sa sœur et ses frères.  Mais la gosse ne se rendit compte de rien. La seule chose dont elle se rend compte en grandissant, c’est qu’ayant l’avantage de l’âge, sa fratrie eu tout avant elle. Leur lettre d’admission, leur baguette, un hibou ou un chat. Elle les voit rentrer de Poudlard, raconter leurs vies respectives. Elle voit leurs amis venir à la maison. Elle voit sa grande sœur retrouver toujours plus de gens lorsqu’ils vont en famille sur le chemin de traverse.
Puis à son tour, enfin, ses onze ans arrivent, elle reçoit sa lettre pour Poudlard et prend le train pour l’école de magie. Mais dès son arrivée au château, Erin arrive à énerver sa petite sœur. Préfète, populaire, toujours si bien entourée. Dès la première année, Hannah va se battre pour ne pas rester simplement « la petit sœur de la belle, intelligente et adorée de tous, Erin.» Mais Hannah a de la chance. Mignonne et charismatique déjà si jeune, elle s’est retrouvée rapidement entourée là où d’autres auraient luttés. Elle fait tous les efforts du monde pour alors montrer d’elle une image parfaite. Gentille, intelligente, aidant les gens et évidement jolie tout en restant naturelle. Le masque parfait, son sourire.
Deux années passent, Erin quitte Poudlard, et l’ombre sur le tableau idéal d’Hannah part avec elle. Avec innocence et naïveté, Hannah rayonne. Nombre de gens sont sous son charme, professeurs comprit et elle devient à nouveau la petite princesse que choyait ses parents. Jusqu’à ce que tout bascule.

Impossible d’être la reine de la promo, même aussi jeune, sans engendrer de la jalousie. De nouvelles ombres se profilent au tableau, et si la jeune fille ne s’en rendit pas compte tout de suite, les attaques se multiplièrent contre elle. Attaque est un bien grand mot, mais une bande de filles, agacés par la petite princesse, se mirent à avoir un certain plaisir à tout faire pour lui pourrir la vie. Cela commença par des blagues idiotes, son sac qui craque à cause d’un sort, des scarabées dans son jus de citrouille, puis virent les lettres de menaces puis un jour, les amies qu’elle s’étaient faites qui lui tournent le dos. Sans raisons apparentes, sans explications.  Hannah commença à préférer être seule, ne croyant plus personne. Cela dura quelques mois, les pires de sa vie. Bien que maintenant, elles les remerciaient presque, ses filles à cause de qui elle avait tout perdu. Car c’est grâce à elles, qu’elle l’avait rencontré.



Lui.

A situation étrange, rencontre marquante. Je m’en souviendrais toujours. Je m’étais réfugiée dans les toilettes des filles, j’essayais de rincer mes cheveux et mon visage, plein de jus de citrouille. Je me retenais à grand peine de pleurer. Mais il n’y avait pas moyen d’être tranquille, et deux filles de Serdaigle m’avaient suivies dans les toilettes. Elles n’avaient jamais supporté que j’emporte plus de points qu’elles en cour. Certes, les profs me donnaient peut-être plus souvent la parole qu’autres, mais j’avais tout de même toujours des bonnes réponses, parce que je travaillais autant qu’elles !
Bref. Elles étaient là, derrière moi, à rire comme des idiotes, de me voir si pitoyable. Il fallait que ça arrive je le sentais, elles ne se contenteraient pas de se payer ma tête. « Besoin d’aide, Carter ? » avait lancé l’une d’elles. Puis elle avait pointé sa baguette sur le robinet, qui m’avait pratiquement explosé à la figure. Je m’étais protégée le visage avec les mains, mais un jet d’eau anormalement violent m’avait projetée au sol et j’avais senti quelque chose de dur, un morceau de robinet, frapper mon bras. Elle avait utilisé un sort qu’elle ne maitrisait pas - on était qu’en troisième année ! – et tandis que je tentais de me relever, poussée par le jet, glissant, mon bras endolorit, j’avais entendu une voix masculine s’exclamer et les deux pétasses étaient parties précipitamment. Le jet d’eau avait fini par s’arrêter et lorsque j’avais ouvert les yeux, il se tenait accroupit, devant moi. Sirius Black. On était dans la même année à Gryffondor, mais on ne s’était pratiquement jamais parlé, depuis trois ans. Ses yeux me transpercèrent immédiatement, et tandis que je tentais de repousser mes cheveux trempé vers l’arrière, afin de faire bonne image, il me lança « Hé, ça va ? ». Sa voix avait fait vriller mon cœur. Je me mordillai les lèvres avant de hocher rapidement la tête. « C’était qui ces ceux-là ? » demanda-t-il négligemment, puis, sans le laisser le temps de répondre il avait enchainé en regardant mon bras douloureux. « T’as une sacrée marque sur le bras. Je vais t’accompagner à l’infirmerie. ». Se redressant, je me souviens encore de la main qu’il m’avait tendue pour m’aider à me relever. Ce contact m’avait électrisé la peau. J’avais été très étonnée lorsqu’il avait sorti sa baguette, pour me balancer dessus un souffle d’air chaud qui avait séché mes habits et mes cheveux en quelques instants. Je ne me souvenais même pas qu’on ait appris ce sort en classe. Un rire m’avait échappé, chatouillée par mes cheveux qui voletaient autour de mon visage.


Après.

Ce moment avait changé la vie d’Hannah. Dès lors, plus rien n’avait d’importance que lui. Chaque instant où il entrait dans son champ de vision, son cœur cognait dans sa poitrine, elle sentait presque sa présence et elle se retournait souvent pour découvrir qu’il venait d’entrer dans la même pièce qu’elle, ce même dans la grande salle.  Cette rencontre lui avait redonnée vie et courage, et l’avait encouragée à ne plus se laisser pitoyablement faire par les filles qui la harcelaient. Rapidement, elles avaient fini par abandonner et Hannah avait pu recommencer à avancer fièrement, à rayonner. La jeune fille se sortit de sa solitude, bien qu’elle faisait dorénavant bien moins confiance aux gens, se contentant de relations très en surface, accordant très difficilement son amitié. Lily Evans, entra dans sa vie quelques mois plus tard et devint sa plus précieuse amie, bien que leurs points de vue divergeaient en tous point concernant le petit groupe que formaient Sirius et ses amis.

Hannah commença par en parler innocemment, pleine d’excitation avec quelques copines, qui lui répondirent sur le même ton. Elle ne réalisa pas tout de suite que ce qu’elle ressentait pour Sirius n’était pas une simple adoration de passage, comme pour les autres. Jeune, naïve, prise dans une sorte de folie euphorique, Hannah instaura le célèbre… fanclub de Sirius Black, le batteur célèbre de Gryffondor. Dire qu’elle ne l’avait jamais vraiment remarqué avant ça… De l’extérieur, elles devaient passer pour des folles. Mais ça ne dura pas longtemps. Deux, trois semaines, tout au plus. Pour commencer l’euphorie passa rapidement car la jeune fille détestait l’idée de passer pour une folle. Mais surtout, Hannah se rendit compte qu’elle ne supportait plus les autres filles. Elle ne supportait plus les entendre parler de Sirius. C’était son Sirius. Elles ne pouvaient pas parler de lui comme ça. Il était à elle. Elle quitta le groupe sans faire de vagues, prétendant que ça lui était passé, ne voulant pas se faire de nouveaux problèmes avec ses filles. Elle n’avait pas besoin d’être de ce fanclub pour être remarquée du jeune homme. Il savait déjà qui elle était, il lui parlait, ils riaient ensemble parfois. Elle était au-delà de ça.
Les années passèrent et son amour pour Sirius resta. Toujours aussi populaire, Hannah était au cœur des ragots, des murmures, elle se fit même interviewée quelques fois pour le journal de l’école. Alors elle ne cacha rien, ni son amour pour le jeune homme, ni le fait qu’elle lui courrait particulièrement littéralement après. Au fil du temps, l’innocente Hannah osa de plus en plus. Se coller à lui, lui prendre le bras, la main. Parfois lui sauter au cou. D’autres fois, lui sauter aux lèvres. Elle était persuadée que Sirius avait besoin d’elle pour vivre, mais qu’il ne s’en était pas encore rendu compte. Il était l’homme de sa vie, il reviendrait toujours vers elle. Elle en était persuadée.

Les choses changèrent fortement lors de la sixième année. Hannah murissait, se calmait, pour commencer. Même si sa folle jalousie se réveilla lors de l’arrivée d’une Isobel Mulciber dans son histoire, Hannah tenta de changer son comportement. Surtout lorsqu’elle coucha avec Sirius pour la première fois. C’était en octobre et il y eu de nombreuses fois après, bien qu’elle ai apprit que Mulciber avait couché avec son Sirius de nombreuses fois, bien avant elle. Pendant plusieurs mois, Hannah vivait alternativement un rêve et un cauchemar, sans entre deux.  Il lui arriva quand même de pousser Mulciber dans les escaliers dans un élan de rage, ayant n’en pouvant plus de cette sang-pur aux airs supérieurs, qui était beaucoup trop proche de Sirius à son gout. Mais son amour se fit tout de même plus doux, moins visible, moins violent, maintenant qu’il semblait être un peu comblé. Et malgré le fait que Mulciber et lui semblaient se rapprocher de nouveau, ce qui la faisait enrager, Sirius continuait à lui céder. De moins en moins, mais Hannah s’accrochait... Mais le cauchemar prenait de plus en plus de place.


Aujourd'hui.

La rentrée est bientôt là et je trépigne. L’été a été particulièrement long, sans aucune possibilité de voir Sirius, partit faire le tour de l’Europe avec James. C’était Lily qui me l’avait appris et non le jeune homme lui-même malheureusement, ça me broyait le cœur. Mais bientôt, j’allais pouvoir le retrouver. Comment réagir ? J’aurais tant envie de pouvoir simplement lui sauter au cou et me blottir contre son corps qui me manque tant…


________________________________________________

Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Tu prends un chemin différent du mien, en haussant les épaules. Ça fait mal, mais ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, la fin nous réunira.
Traped by your eyes▵
I will follow you until death











Dernière édition par Hannah J. Carter le Lun 12 Mar - 1:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sulpicia I. Mulciber

ADMINISTRATRICE
awesome board
– No matter what happen, be strong

Féminin Messages : 128
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation du personnage : Dans les serres de Botanique!


MessageSujet: Re: Every step you take, I'll follow you. [Hannah] (U.C.♥)   Ven 9 Mar - 10:25

MA NANNNANANANNANANANAAAAA !!!!

Torture moiiIiii OWIIiiiiiIIi!!

Fini ta fiche, viens bousiller la vie de SU! Fait copine avec James aussi


Love ya !

________________________________________________

Take a heart and take a hand
Like an ocean takes the dirty sand.
| Fiche - Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Messages : 35
Date d'inscription : 30/08/2015
Localisation du personnage : En recherche.


MessageSujet: Re: Every step you take, I'll follow you. [Hannah] (U.C.♥)   Lun 12 Mar - 0:54

hé voilaaaaaaaaa =D
Plus qu'à trouver un petit gif pour mon histoire et j'ai fini =D

________________________________________________

Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Tu prends un chemin différent du mien, en haussant les épaules. Ça fait mal, mais ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, la fin nous réunira.
Traped by your eyes▵
I will follow you until death









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Messages : 100
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation du personnage : Omniscien


MessageSujet: Re: Every step you take, I'll follow you. [Hannah] (U.C.♥)   Lun 12 Mar - 1:24





Le choixpeau a pris sa décision
Il est temps de te répartir à GRYFFONDOR, sans aucun doutes!


Ton travail et ta détermination ont porté leurs fruits et te voilà désormais une élève de Gryffondor ; pour cela, nous te remercions et te félicitons, bienvenue dans la famille !
Tu peux dès à présent poster dans l'intégralité du forum, y compris le flood et les jeux..
_________________________________________


Pour bien continuer ton aventure parmi nous, il te faudra créer un carnet de relation ( ICI ) et pourquoi pas un répertoire de RP ( ICI ). Surtout n'oublie pas d'aller réserver ton avatar ( ICI ). Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, ils sont là pour ça !
Enfin, n'hésite pas à venir flooder ( ICI ), jouer ( ICI ) et à t'amuser parmi nous!
__________________________________




________________________________________________

Compte admin
Envie de devenir préfet? De jouer au Quidditch? D'une intrigue? Ou juste d'une chocogrenouille? Contacte moi!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sirius O. Black

A d m i n ▬ Alone
Over the Edge

Masculin Messages : 27
Date d'inscription : 25/03/2015
Localisation du personnage : Poudlard


MessageSujet: Re: Every step you take, I'll follow you. [Hannah] (U.C.♥)   Mar 17 Avr - 18:18

il fallait quand même que je passe

________________________________________________

You're not a bad person. You're a very good person who bad things have happened to. Besides, the world isn't split into good people and death eaters. We've all got both light and dark inside us. What matters is the part we choose to act on. That's who we really are.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Messages : 35
Date d'inscription : 30/08/2015
Localisation du personnage : En recherche.


MessageSujet: Re: Every step you take, I'll follow you. [Hannah] (U.C.♥)   Mer 18 Avr - 11:50

Ouiii <3
Welcome back o/

________________________________________________

Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Tu prends un chemin différent du mien, en haussant les épaules. Ça fait mal, mais ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, la fin nous réunira.
Traped by your eyes▵
I will follow you until death









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Every step you take, I'll follow you. [Hannah] (U.C.♥)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Every step you take, I'll follow you. [Hannah] (U.C.♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• NEVER ENDING •• V.1 :: Les premiers Pas :: Présentations :: Présentations validées-